publication

 
Le Tennis au Creusot

Commencée sous l'égide du Grand projet de ville et poursuivie par le Grand projet de rénovation urbaine, la transformation du quartier du Tennis a tout d'abord répondu à deux enjeux principaux : optimiser le cadre de vie des habitants et ouvrir ce quartier sur la ville du Creusot.

 

 

Pour répondre à ce deuxième, l'avenue de la Paix et la rue Hélène Brion ont été créées. Quant à l'embellissement du cadre de vie, il s'est concrétisé par la démolition de 240 logements, dont de nombreux étaient vacants, et un vaste programme de réhabilitation et de rénovation qui a concerné 515 logements.

Moins de logements, mais plus confortables et adaptés aux modes de vie actuels, une meilleure isolation, une sécurisation des halls par digicodes et un embellissement des espaces publics ont permis de répondre aux attentes des habitants. De plus, l'implantation de la Nef, halle polyvalente aux courbes architecturales originales et contemporaines, participe également à l'ouverture de ce quartier puisqu'elle profite à tous les Creusotins.

C'est également au quartier du tennis que se trouve l'agence Opac Saône-et-Loire du secteur nord du Creusot. Quant aux 35 logements construits le long du boulevard Albert 1er et équipés de panneaux solaires, ils offrent des performances énergétiques poussées et répondent aux exigences liées au développement durable.

Le chantier s’est achevé en juillet 2011.

Pilotée par la communauté urbaine Creusot Montceau, l’opération du Tennis est le fruit d’un partenariat avec la Ville de Creusot et l’Opac Saône-et-Loire. Le Conseil général, la Région, l’ANRU, l’État, l’Union européenne et la Caisse des dépôts et consignations ont également apporté leur soutien financier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez le livret « Vie(s) de quartier » consacré aux habitants du Tennis