publication

 
Le Creusot : la nouvelle esplanade Simone Veil

Le nouvel espace public permet un accès facilité aux quais de la gare TER, accueille les guichets de MonRézo et C.mon.O. Accordant une large place au végétal, il permet aussi d’accueillir des animations et la vente de produits locaux.

Trop vétuste pour être rénové, le pont qui enjambe les voies ferrées avenue François Mitterrand au Creusot a fait l’objet d’une complète reconstruction. A cette occasion, il a été décidé d’aménager une vaste esplanade, baptisée « Simone Veil ». Ce nouvel espace public doit contribuer à mieux relier le Cœur de ville, le secteur de la rue Foch et celui de l’avenue de l’Europe.

L’ouvrage, constitué d’une dalle de près de 40 mètres de large, permet de créer un vaste espace public, doté d’alcôves végétales dédiées à la détente, à l’organisation d’animations et à la vente de produits locaux, sous une œuvre de métal associant esthétique et usages pratiques.

En parallèle de la reconstruction du pont, la communauté urbaine a construit un bâtiment de verre et de métal qui offre plusieurs services : guichets des services de l’eau et de l’assainissement C.mon.O et des transports urbains MonRézo, espace d’attente pour les voyageurs de la gare TER et accès direct aux quais grâce à deux ascenseurs.

Le coût de ce chantier réalisé entre fin 2017 et mi-2019 s’élève à 5 millions d’euros. Il a été subventionné par la Région Bourgogne-Franche-Comté (près de 2,36 millions), l’Etat (392 600 €) et l’Union européenne (174 708 € au titre du Feder).