publication

 
Opah: soutenir la rénovation de plus de 1 000 logements

L’objectif de l’Opération programmée d’amélioration de l’habitat (Opah) mise en œuvre par la communauté urbaine est de renforcer les aides dont peuvent bénéficier les propriétaires privés, tant occupants que bailleurs, pour rénover leurs logements. Ces aides se déclinent sous forme de subventions (sous réserve de remplir les critères définis), avec un niveau moyen de l’ordre de 50% du coût des travaux. Pour les propriétaires bailleurs, elles peuvent également prendre la forme d’un conventionnement du logement au niveau de loyer du locatif social, ce qui permet au propriétaire bailleur d’être exonéré d’impôt sur les loyers pendant 9 ans. Les travaux engagés doivent permettre de lutter contre la précarité énergétique, de lutter contre l’habitat dégradé, voire indigne et de favoriser l’adaptation des logements au vieillissement et au handicap.

 

Depuis fin 2013, une équipe est en place pour assister les propriétaires bailleurs et les propriétaires occupants dans le choix des travaux à réaliser et le montage de leurs dossiers de demandes de subventions.

 

Ce projet est soutenu à hauteur de plus de 10 millions d'euros par l'Etat à travers l'Agence nationale de l'habitat (7 millions), la communauté urbaine (2,4 millions), le Conseil général de Saône-et-Loire (755 000 euros) et certaines communes pour la rénovation de façades.

 

Opération programmée d’amélioration de l’habitat

 

L’Opah se décline en trois catégories d’actions.

 

Les actions socles

Elles visent au renouvellement qualitatif de l’offre de logements sur l’ensemble du territoire communautaire. Elles s’adressent majoritairement aux propriétaires occupants ainsi qu’à quelques propriétaires bailleurs.

 

 

Les actions thématiques

Elles concernent les propriétaires bailleurs dans les communes du Creusot, de Montceau et du Breuil. Elles visent à créer ou améliorer des logements locatifs privés sociaux ou très sociaux au Creusot et à Montceau (hors « îlots urbains dégradés »).

Elles ont également pour objectif de répondre au besoin de développement du parc locatif privé social sur la commune du Breuil.

 

Les actions renforcées

Elles sont centrées sur les îlots urbains dégradés du Creusot et de Montceau qui concentrent bâti ancien, façades dégradées, commerces et logements vacants. Elles concernent les propriétaires bailleurs, les propriétaires occupants et les accédants à la propriété.

Ces actions concernent la création et la réhabilitation de logements dégradés ainsi que les travaux de ravalement de façade.

 

 

Dispositifs d’aide au ravalement des façades

Plusieurs communes ont mis en place ou réfléchissent à la mise en place de dispositifs d’aide au ravalement des façades. Pour ces communes, la communauté urbaine apportera une aide complémentaire à celle de la commune.

 

 

L’Opah en chiffres

• L’ensemble du programme d’actions défini dans le cadre de l’Opah représente un objectif d’intervention sur 1 035 logements sur cinq ans.

• Le montant des travaux est estimé à environ 20 millions d’euros.

• Le montant total des aides apportées s’élève à plus de 10 millions d’euros, soit un niveau moyen de subventions de l’ordre de 50%.

• Le montant estimé des travaux représente l’équivalent de pluq de 360 emplois sur 5 ans, maintenus ou créés dans des entreprises, locales pour l’essentiel.