publication

 
Le Creusot : un nouveau pont avenue François Mitterrand

Contexte

En 2010, le pont enjambant les voies ferrées avenue François Mitterrand au Creusot est devenu propriété de la communauté urbaine, à la suite d’un échange de voiries avec le conseil départemental de Saône-et-Loire.

En 2011, en voulant procéder à la réfection des trottoirs, la communauté urbaine a constaté une dégradation de l’un des trottoirs (côté gare TER), qui a dû être condamné pour raison de sécurité.

En conséquence, la communauté urbaine a fait réaliser des études sur l’état du pont, qui ont conclu qu’il pouvait rester ouvert à la circulation, mais qu’il faudrait envisager un projet de rénovation dans les années à venir.

La communauté urbaine procède régulièrement à un suivi de l’état du pont.

 

Les objectifs

Compte tenu de l’état du pont, la communauté urbaine a décidé de démolir le pont actuel pour en reconstruire un nouveau. Le nouveau projet vise plusieurs objectifs, définis en partenariat avec  la Ville du Creusot :

-      tenir compte des nouveaux modes de déplacements, ce qui se traduira par la réalisation d’un nouveau pont plus large, qui intègrera les circulations piétonnes, bus et vélo, en articulation avec la gare TER.

-      concevoir ce projet en cohérence avec les objectifs d’agrandissement et d’animation du Cœur de ville : ce nouvel espace devra permettre d’améliorer les liens entre, d’une part, l’esplanade François Mitterrand et le secteur commerçant de la rue Foch, et d’autre part, l’esplanade François Mitterrand et l’avenue de l’Europe.

Par sa conception, le nouvel ouvrage anticipera le projet du Conseil régional d’électrifier la ligne Nevers-Chagny en prenant en compte les impératifs techniques liés à ce projet. A ce titre, le Conseil régional s’est engagé à apporter une subvention de 1,64 million d’euros à l’opération.

 

Le début des travaux est prévu en 2017, pour un coût total estimé à 5,5 millions d’euros.