publication

 
RCEA : les collectivités contribuent à sa sécurisation

La communauté urbaine contribue à hauteur de 10 millions d’euros au financement de la phase 2 des travaux de la RCEA afin accélérer les travaux de sécurisation.


La première phase d’aménagements de la RCEA (2014-2019) s’est poursuivie conformément aux objectifs initiaux. Ainsi, les sections réaménagées sur le territoire communautaire sont désormais en service depuis la fin d’année 2018. La participation financière de la communauté urbaine pour cette première phase s’est établie à 4,64 millions d’euros sur la période 2015 - 2019.

Concernant la seconde phase de travaux (2019-2026) de la RCEA, l’État a proposé, aux collectivités locales, en juin 2018, des modifications dans la priorisation des opérations, afin d’y concentrer la quasi-totalité de la mise à 2 x 2 voies dès 2023-2024. L’objectif est d’accélérer la sécurisation de la RCEA.

Ces modifications se traduisent par une forte majoration du montant de la deuxième phase par rapport à ce qui était envisagé initialement en 2013, la portant de 231 millions d’euros à 328 millions d’euros sur la période.

En conséquence, l’Etat a demandé aux collectivités locales de consentir un effort financier important, de 126 millions d’euros, soit 38,4 % du montant total de l’opération. La Région Bourgogne Franche-Comté et le Département de Saône-et-Loire contribueront à hauteur de 58 millions d’euros chacun ; la communauté urbaine Creusot Montceau à hauteur de 10 millions. La part de l’Etat s’élèvera quant à elle à 202 millions.

La phase 2 « remaniée » impactera fortement le territoire communautaire puisque 121 millions d’euros seront consacrés à la traversée de Montceau et de Blanzy et à la mise 2 x 2 voies de la section Montceau-Génelard.